Al-Ittihad : les dessous de l’énorme clash entre Karim Benzema et Nuno Espírito Santo

Mardi soir, Al-Ittihad a mis un terme à sa collaboration avec son entraîneur, Nuno Espírito Santo. Ce dernier aurait eu un gros clash avec Karim Benzema, qui aurait eu sa tête selon la presse saoudienne. Les détails de cet accrochage ont été dévoilés ce mercredi.
Après plusieurs années de bons et loyaux services, Karim Benzema (35 ans) a décidé de quitter le Real Madrid cet été à la fin de son contrat. Ce, malgré une offre de prolongation d’une saison. Bien qu’attaché au joueur, Florentino Pérez a compris sa décision et lui a ouvert la porte tout en le remerciant pour tous les services qu’il a rendu pour le club de la capitale espagnole. Son numéro 9 et son brassard rendus, le Nueve s’est envolé pour l’Arabie saoudite, où Al-Ittihad l’a couvert d’or pour le recruter. Certains parlent d’un salaire annuel de 200 millions d’euros ainsi que la gestion de ses droits à l’image.

Des relations tendues entre le coach et le joueur
Outre l’aspect financier, l’envie de relever un nouveau défi, les conseils de Cristiano Ronaldo ou encore la possibilité de vivre dans un pays musulman ont pesé dans la balance. Le 6 juin dernier, il est donc officiellement devenu un joueur de l’écurie saoudienne; dont il est la superstar. Mais tout ne se passe pas comme il l’avait imaginé. Dès la fin du mois d’août, le journal saoudien Asharq Al-Aswat a révélé que KB9 et son entraîneur, Nuno Espírito Santo, entretenaient des relations compliquées. Le technicien portugais, qui ne voulait pas forcément du Français, ne comptait pas l’inclure dans son onze de départ.

Il n’était pas fan de son style et ne voulait pas non plus lui donner le brassard de capitaine. Chose qui avait pourtant été promise à l’ancien de l’OL au moment de sa signature. Benzema se serait senti mal et aurait confié à ses dirigeants qu’il était «traité de manière non-professionnelle par son coach.» Absent de l’entraînement au moment de cette polémique, l’attaquant et son club avaient répondu en publiant une photo de lui tout sourire avec le message suivant : « KB9 toujours heureux.» On se disait que cet épisode était clos. Mais hier, Relevo a révélé que le Français réclamait la tête de son entraîneur.

Nuno Espírito Santo a été viré
Le point de non-retour aurait été atteint cette fois-ci. La publication ibérique a, en effet, expliqué qu’un énorme clash aurait éclaté dans le vestiaire entre NES et KB9 après la défaite face à Al Quwa Al Jawiya (2-0) en Asian Champions League. Des insultes auraient même été proférées. Quelques heures plus tard, le club, pensionnaire de Saudi Pro League, a officialisé le départ de Nuno Espírito Santo via un communiqué de presse publié sur son site officiel. Dedans, aucune trace des tensions entre le coach et le joueur bien évidemment.

Le club basé à Djeddah a évoqué les mauvais résultats de l’équipe, sixième en championnat et qui n’a gagné qu’une seule de ses six dernières rencontres. Ce mercredi, les médias saoudiens sont revenus sur le sujet. Goal Arabia a titré : « Karim Benzema la joue comme Cristiano Ronaldo ». En effet, le site internet a écrit que le Ballon d’Or 2022 aurait réclamé la tête de son entraîneur Nuno Espírito Santo et qu’il aurait eu gain de cause, comme CR7 l’avait fait au début de l’année 2023 avec Rudi Garcia à Al Nassr. Mais ce n’est pas tout.

Les détails de l’accrochage avec le Nueve
Le média saoudien, Arriyadiyah, a dévoilé les dessous de l’ultime clash entre Karim Benzema et Nuno Espírito Santo. Après la défaite, le coach aurait employé un ton très dur pour s’adresser à son joueur. Il lui aurait dit : «vous êtes un grand joueur, mais il semble que vous soyez trop paresseux pour mettre la pression sur votre adversaire.» D’après les sources internes au vestiaire, le Nueve aurait répondu : «ne parlez pas seulement à moi, parlez à tout le groupe.» Remonté, l’ancien entraîneur de Wolverhampton lui aurait lancé : «vous êtes le capitaine, une référence pour tous les joueurs et le footballeur le plus important. Il faut montrer l’exemple et être un exemple pour tous.»

Les personnes qui ont assisté à la scène ont raconté au journal saoudien que NES a continué à employer des mots très durs à l’encontre de la star française. Les mêmes sources ont d’ailleurs expliqué que deux semaines avant ce clash, l’attaquant de 35 ans avait déjà confié à ses dirigeants qu’il «estimait que le coach ne répondait pas aux attentes et aux objectifs du club et que sa présence entravait la progression de l’équipe.» Un sentiment visiblement partagé par Al-Ittihad qui a décidé de le limoger. Le club cherche un nouvel entraîneur. Les noms de Zinedine Zidane et Laurent Blanc, deux coachs français que Benzema connaît, ont été mentionnés. Mais ces pistes ne sont pas avancées. Ce qui est sûr, c’est que le club de SPL ne veut pas se tromper et trouver un coach qui gérera au mieux son équipe et ses stars.

Hot this week

Mbappé rejoint le Real Madrid : « Je veux tout donner pour ce maillot »

Kylian Mbappé s'est officiellement engagé avec le Real Madrid...

Jordi Alba révèle les coulisses du geste iconique de Messi au Bernabéu

Le Clasico du 23 avril 2017 a vu le...

Nicolas Jackson face à la controverse : l’intervention de Diomansy Kamara

L’attaquant sénégalais Nicolas Jackson se retrouve au cœur d’un...

Borussia Dortmund recrute Serhou Guirassy : un coup de maître pour les Marsupiaux

Le Borussia Dortmund a fait une acquisition majeure en...

Strasbourg : Patrick Vieira met fin à son contrat d’un commun accord

Un an seulement après son arrivée au Racing Club...

Related Articles