Algérie : Belmadi refuse de quitter, la FAF prend une position forte

Le 24 janvier 2024, la Fédération Algérienne de Football (FAF) a pris la décision de se séparer de Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs. Ce licenciement intervient à la suite de l’élimination prématurée de l’Algérie lors du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023.

Dans sa déclaration, la FAF a admis que la décision de se séparer de Belmadi était compliquée mais jugée nécessaire. La fédération a souligné que les performances récentes de l’équipe nationale ne répondaient pas aux attentes, particulièrement après l’échec de se qualifier pour la Coupe du Monde 2022. Pourtant, sous la direction de Belmadi, l’Algérie avait connu des moments de gloire, notamment en remportant la CAN en 2019, où elle avait fait forte impression à l’échelle continentale.

Cependant, depuis cette victoire, les résultats de l’équipe algérienne ont été en deçà des espérances, marqués par une élimination au premier tour de la CAN 2021 et répétée en 2023.

Algérie : Belmadi refuse de quitter, la FAF prend une position forte
Quant à la question de savoir pourquoi Djamel Belmadi refuse de quitter son poste, la situation semble complexe. D’après la FAF, Belmadi avait initialement accepté l’idée d’un départ à l’amiable, mais il a par la suite changé d’avis. Ce revirement inattendu a sans doute ajouté une couche de complexité à la situation, laissant la fédération dans une position délicate pour gérer cette transition.

« Djamel Belmadi s’est, étonnamment rétracté, sollicitant un temps de réflexion supplémentaire, considérant l’accord convenu, dans son volet pécuniaire, en deçà de ses attentes. Quatre jours plus tard, la fédération n’avait toujours rien reçu de l’intéressé, qui entre temps, avait quitté le territoire national laissant la fédération sans réponse. », a indiqué le communiqué de la CAF.

« La FAF considère son silence et son départ du territoire national comme un refus », a poursuivi le communiqué.

La Fédération se voit « contrainte de tourner définitivement la page et de se projeter désormais sur un nouveau challenge ».

Face à la situation actuelle avec Djamel Belmadi, la Fédération Algérienne de Football (FAF) a décidé de prendre des mesures proactives pour l’avenir de l’équipe nationale. La FAF a annoncé son intention de nommer rapidement un nouveau sélectionneur ainsi qu’un nouveau staff technique, sans attendre une réponse supplémentaire de la part de Belmadi.

« La fédération a pris acte de cette posture regrettable et se réserve désormais le droit d’en tirer les conséquences légitimes. Elle agira en fonction de la protection des intérêts majeurs du football national », a conclu le communiqué.

Articles top

Manchester United Veut Se Séparer d’Antony : Prêt en Vue pour le Brésilien

Au mercato estival de 2022, Manchester United a déboursé...

Koeman Fustige la Gestion de Laporta et Rêve de Revenir au Barça

Le passage de Ronald Koeman à la tête du...

Transfert : L’annonce folle tombe sur Andriy Lunin, il signe en Premier League !

Alors que la présaison a démarré du côté du...

Messi et Garnacho : des tensions qui inquiètent l’Argentine

Cinq jours après la victoire de l'Argentine en Copa...

Racisme : le tweet cash de Demba Ba après la polémique sur Enzo Fernandez

Les réactions autour de la vidéo polémique d’Enzo Fernandez...

Articles en relations