AccueilBundesligaConflit israélo-palestinien : la presse allemande porte de très lourdes accusations contre...

Conflit israélo-palestinien : la presse allemande porte de très lourdes accusations contre un joueur du bayern

Après avoir pris position publiquement concernant le conflit israélo-palestinien, Noussair Mazraoui est attaqué en Allemagne, où on a utilisé des mots forts à son sujet.
Ce lundi matin, le cas Noussair Mazraoui agite l’Allemagne. Ce n’est pas pour ses performances sous le maillot du Bayern Munich que l’international marocain fait parler de lui, mais pour sa prise de position dans le conflit israélo-palestinien. Ce week-end, il a utilisé ses réseaux sociaux officiels et personnels pour faire passer quelques messages comme d’autres ont pu le faire depuis un peu plus d’une semaine. Il a tout d’abord publié une Sourate du Coran concernant les actes commis par les « injustes ». Puis, il a partagé une vidéo soutenant les « frères opprimés en Palestine à remporter la victoire ».

Une prise de position qui dérange l’Allemagne
Le Lion de l’Atlas a d’ailleurs commenté avec le mot « Amine » accompagné d’un émoji les mains jointes pour prier. Enfin, il a diffusé un montage de divers contenus publiés par plusieurs joueurs marocains, dont lui-même. « Les joueurs de l’équipe nationale marocaine Aboukhlal, Ziyech, Mazraoui et Sabiri ont tous affiché leur soutien à la Palestine dans leurs stories (Instagram, ndlr). Mais vous ne pouvez voir les stories que si vous accédez à leurs profils. Ils essaient de nous faire taire. C’est littéralement nous contre le MONDE ! »

Cette prise de position n’a pas du tout été appréciée en Allemagne. Bild a d’ailleurs multiplié les articles et les attaques envers Mazraoui. Tout a commencé avec un premier papier publié hier soir avec le titre suivant : « Des supporters du terrorisme sur la pelouse ? Insupportable! » Puis, Bild a ajouté ensuite : «la Bundesliga prévoit une campagne commémorative pour les victimes du terrorisme du Hamas pour la prochaine journée. Est-il concevable qu’il y ait à ce moment-là un joueur sur le terrain qui soutienne cette terreur ? La mort massive d’innocents ? Ce serait insupportable !» Le média allemand a ensuite utilisé des mots très forts.

De graves accusations
«C’est pourquoi le joueur du Bayern, Noussair Mazraoui (25 ans), doit clairement prendre ses distances avec les actes sanglants du Hamas et expliquer pourquoi il accueille favorablement les slogans haineux d’un compte qui appelle à l’anéantissement d’Israël. Si Mazraoui refuse de prendre ses distances de manière convaincante, il ne pourra plus jouer en championnat. Ensuite, il doit y avoir des conséquences de la part du FC Bayern, dont le président juif Kurt Landauer, a dû fuir les nazis. Les footballeurs ne doivent pas nécessairement être des saints, mais ils sont des modèles pour les enfants et les jeunes. Qu’ils le veuillent ou non. Un partisan du terrorisme ne peut jamais être un modèle.»

Des accusations très graves. Au Maroc, on parle d’ailleurs de calomnie à la suite de cet article de Bild. Le joueur s’est d’ailleurs exprimé suite à cette polémique. «Tout d’abord, je voudrais dire que c’est vraiment décevant de devoir expliquer ce que je défends. Il existe une situation dans laquelle des milliers d’innocents sont assassinés. Ma position est que je travaillerai pour la paix et la justice dans ce monde. Cela signifie que je serai toujours contre toutes sortes de terrorisme, de haine et de violence. Et c’est quelque chose que je soutiendrai toujours.»

Mazraoui se défend
Il a ajouté par la suite : «c’est pourquoi je ne comprends pas pourquoi les gens pensent le contraire de moi et pourquoi je suis associé à des groupes haineux. Aujourd’hui, il ne s’agit pas de ce que je pense ou de ce que vous pensez, des innocents sont tués chaque jour par ce terrible conflit qui est devenu incontrôlable. Nous devons tous nous y opposer. C’est tout simplement inhumain. Enfin, je voudrais préciser que je n’ai jamais eu l’intention d’offenser ou de blesser qui que ce soit, consciemment ou inconsciemment.» Mais ses propos n’ont pas convaincu tout le monde outre-Rhin. Bild a indiqué qu’il n’a pas évoqué le Hamas. De son côté, le Bayern Munich ne souhaite pas communiquer davantage sur le sujet.

Mais l’affaire est loin d’être terminée. En effet, le député Johannes Steiniger a écrit sur « X » à son sujet : « le club de Kurt Landauer, que les nazis appelaient le « club juif », ne peut pas en rester là. Cher FC Bayern, s’il vous plaît, expulsez le immédiatement. En outre, toutes les options de l’État doivent être utilisées pour l’expulser d’Allemagne.» Certains réclament donc la tête de Noussair Mazraoui. D’autres médias, comme Sport1, n’ont pas accablé le joueur. Mais la publication allemande se demande si cela aura des conséquences sur le vestiaire bavarois, où Mazraoui doit cohabiter avec le gardien international israélien Daniel Peretz.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular