AccueilmondeMarcelo Bielsa zappe le 10 de Messi : « C’est lui le...

Marcelo Bielsa zappe le 10 de Messi : « C’est lui le joueur le plus difficile à trouver dans le football »

Parmi les meilleurs techniciens au monde, se trouve indéniablement Marcelo Bielsa. Argentin comme Lionel Messi, il possède une vision particulière du football, comme il l’évoquait il y a quelques années lorsqu’il s’agissait de trouver le joueur le plus difficile à dénicher au football.

Du haut de ses 68 ans, Marcelo Bielsa reste l’un des entraîneurs les plus expérimentés du football toujours en activité. Aux côtés de Carlo Ancelotti ou encore Manuel Pellegrini, El Loco, comme on le surnomme, a connu le football des années 80-90 et celui d’aujourd’hui. Ancien sélectionneur de l’Albiceleste (1998-2004), Bielsa accumule de l’expérience au fil du temps qui passe. Passé par l’OM (2014-2015) ou encore par Leeds en Angleterre (2018-2022), il reste l’un des entraîneurs adeptes de la défense à 3 centraux. Il appliquait son fameux système 3-4-3 depuis 2007, notamment à la tête de la sélection chilienne qu’il a qualifiée pour la Coupe du Monde 2010.

Marcelo Bielsa zappe le 10 de Messi : « C’est lui le joueur le plus difficile à trouver dans le football »
La vision particulière de Bielsa sur le jeu
Aujourd’hui à la tête de la Céleste Uruguayenne depuis quelques mois, Marcelo Bielsa réalise pour le moment de belles choses avec une récente victoire éclatante sur l’Argentine de Messi qui n’avait plus perdu le moindre match depuis la Coupe du Monde 2022. Avec une lecture de jeu assez impressionnante, le coach argentin que plusieurs jeunes de la nouvelle génération de techniciens veulent copier n’hésite pas à partager son opinion sur le football.

En 2016, il désignait le poste où il est difficile de trouver des joueurs. Si le 9 de la pointe de l’attaque abonde, tout comme les 2, 3, 4 souvent réservés aux défenseurs, il existe des postes clés de luxe. Alors que certains estiment que le numéro 10, attribué au meneur de jeu ou au milieu de terrain offensif vedette de l’équipe, est le poste difficile et important, Marcelo Bielsa a plutôt désigné le 8. Dans un monde où la recherche du joueur parfait est une quête sans fin, l’entraîneur argentin réputé pour sa vision tactique a partagé ses réflexions sur le rôle crucial du milieu de terrain, en particulier le numéro 8, dans la dynamique d’une équipe.

« Le numéro 8 est le joueur le plus difficile à trouver «
Marcelo Bielsa zappe le 10 de Messi : « C’est lui le joueur le plus difficile à trouver dans le football »
En effet, lors d’une conférence aux Pays-Bas, Bielsa estime que le numéro 8, qui est un joueur qui défend comme le ‘6’ et attaque comme le ’10’, est le poste difficile à pourvoir. Il citait d’ailleurs Luka Modric, le maestro croate du Real Madrid, comme l’incarnation de ce rôle.

« Le numéro 8 est le joueur le plus difficile à trouver : Modric. Celui qui défend comme le ‘6’ et attaque comme le ’10’. C’est le poste clé du football, car le ‘8’ peut devenir ailier, peut jouer en position défensive et peut devenir milieu offensif. Dans une équipe, j’aimerais avoir des défenseurs capables de jouer en milieu défensif et des milieux défensifs capables de jouer en numéro 8. Des joueurs polyvalents« , a évoqué le technicien de 68 ans.

« Avec un 8, l’équipe s’améliorera en possession«
Cette polyvalence est au cœur de la philosophie de Bielsa. « Je choisis des joueurs pour la possession plutôt que pour la récupération, car si vous mettez un joueur avec des caractéristiques de ‘8’ en ‘6’, l’équipe s’améliorera en possession. 80% de l’activité originale du ‘6’ est la récupération et 20% la possession, et je choisis le joueur qui occupera cette position pour des caractéristiques qui affecteront les 20%, tandis qu’il ne les utilisera pas dans les 70-80% restants. Mais je suis convaincu que plus la possession est bonne, moins de temps nous passerons en récupération. Ainsi, je finis toujours par choisir de mettre en défense quelqu’un qui joue très bien« , a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, peu de joueurs brillent effectivement à ce poste, contrairement au numéro 10, 9 ou même 7. À Manchester City, c’est un certain Kovacic, aussi Croate, qui joue ce rôle prépondérant pour Pep Guardiola, adepte du beau jeu. Au Barça, c’est la pépite Pedri qui arbore ce dossard. En tout cas, il est difficile de donner tort à la réflexion de Bielsa.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular