AccueilLigue 1PSG : Luis Enrique en a marre

PSG : Luis Enrique en a marre

Les médias espagnols rapportent que l’entraîneur du PSG est de plus en plus agacé par ses obligations médiatiques…
C’est un aspect de Luis Enrique que les journalistes français sont en train de découvrir, comme l’ont fait les journalistes espagnols avant eux. Luis Enrique n’est pas particulièrement fan des médias, et n’hésite pas à se montrer parfois conflictuel voire irrespectueux lorsqu’il se présente devant les journalistes. Après la victoire face au Stade Rennais (3-1) le week-end dernier, l’entraîneur ibérique s’en est notamment pris au journaliste Alexandre Ruiz. Une sortie assez musclée contre le journaliste de Free Ligue 1 qui en a choqué plus d’un.

« Tu vois seulement le négatif ! C’est incroyable ! A toutes les interviews ! c’est le type le plus négatif de l’histoire du football ! La dernière fois, on gagne 4-1 et il me dit qu’on méritait de perdre. Ces messieurs (il montre Ludovic Giuly et Rio Mavuba, ndlr) ont été joueurs. Le football est fait de circonstances. Les jeunes comprennent tout, c’est toi (Alexandre Ruiz) qui ne comprends rien. C’est ce que je pense quand tu me poses des questions », s’était emporté le coach parisien. Pas une surprise en Espagne, où on est habitué à ce type de sortie. Mais en France, cela passe assez mal, et l’Espagnol est de plus en plus critiqué à ce sujet.

Il s’attendait à autre chose
Comme l’explique le média Relevo, Luis Enrique en a marre des obligations médiatiques qu’il a depuis qu’il est à la tête du PSG. De l’agacement donc, lui qui n’a jamais été fan de cet exercice, mais aussi de la surprise, puisqu’il ne s’attendait pas à devoir parler autant avec les médias pendant cette aventure parisienne. Il faut dire qu’en France, l’agenda médiatique est plus costaud pour les entraîneurs qu’en Italie ou en Espagne, où il avait entraîné avant.

En plus des traditionnelles conférences de presse d’avant et d’après-match, en France, il doit aussi parler aux télévisions qui possèdent les droits après les matchs. Ce sont donc souvent des réactions à chaud, avec, logiquement, plus de risques de déraper ou d’être un peu moins mesuré. Luis Enrique, qui préfère se concentrer sur le jeu, ne s’était pas préparé à tout ça et n’était pas conscient qu’il allait devoir parler plus que d’habitude au moment de signer son contrat avec le PSG. Peut-être fallait-il se renseigner avant…

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular