Rodri craque et dénonce avant Espagne vs France : « Trop c’est trop ! »

Alors que l’Espagne affronte la France ce mardi en demi-finale de l’Euro 2024, le milieu de terrain Rodri s’est offusqué contre le calendrier de plus en plus surchargé auquel sont confrontés les joueurs de haut niveau.

Avec la multiplication des compétitions internationales et le format toujours plus exigeant des championnats domestiques, les footballeurs professionnels sont soumis à une pression physique et mentale de plus en plus importante. Un constat alarmant que Rodri n’a pas hésité à souligner dans des déclarations accordées au Guardian. Auteur d’une saison 2023-2024 particulièrement chargée avec Manchester City et l’équipe nationale espagnole, Rodri a admis avoir atteint ses limites physiques et mentales. Après les quarts de finale de Ligue des Champions, le milieu de terrain avait déjà reconnu avoir besoin de repos.

« Il arrive un moment où tout s’accumule et devient trop. Vous avez besoin d’une bonne forme physique pour jouer, mais la tête est également importante. Les gens ne voient que le match, mais il y a aussi la partie d’avant-matchs, les vols, le temps passé à l’hôtel, quand on est déjà « dans le jeu « . Pour être honnête, il faut faire quelque chose. Il y a de plus en plus de matchs, et cela ne semble pas être fini », a-t-il d’abord lâché à The Guardian.

Avec plus de 5000 minutes de jeu cette saison, Rodri a payé le prix fort d’un calendrier surchargé. Selon lui, cette fatigue n’est pas seulement physique, mais aussi mentale. Les joueurs doivent en effet enchaîner les matchs, les déplacements et les obligations extra-sportives, ce qui finit par les épuiser.

« Il faut prendre soin des athlètes »
Face à cette situation préoccupante, Rodri appelle les instances dirigeantes du football à prendre des mesures pour protéger la santé des joueurs. Selon lui, le football est devenu un business trop lucratif, au détriment du bien-être des athlètes.

« Je le comprends très bien. J’ai atteint la limite. Mais il semble que si vous le dites… Écoutez, je sais que le football est un business, je sais qu’il y a beaucoup d’argent dedans, mais il faut prendre soin des athlètes. », a-t-il ajouté. Le milieu de terrain espagnol pointe notamment du doigt les récentes décisions de la FIFA et de l’UEFA, qui ont choisi d’étoffer leurs compétitions internationales. Avec la Coupe du Monde des Clubs à 32 équipes et le nouveau format de la Ligue des Champions, les joueurs vont devoir faire face à un calendrier encore plus chargé dans les années à venir. Rodri s’inquiète également pour la nouvelle génération de joueurs, comme le jeune Lamine Yamal (16 ans), qui risquent d’être confrontés à une surcharge de matchs dès leur plus jeune âge.

Rodri
« Personne ne peut jouer 60 à 70 matchs en une saison. Dans quelques saisons, peut-être, mais pas maintenant. Il y a des moments… Cela ne se voit pas nécessairement dans les matchs, cela peut être lorsque vous vous préparez pour un match. Parfois, la tête dit : « Assez. » Ou vous voulez arrêter », conclut Rodri. Selon Rodri, les instances dirigeantes du football doivent prendre conscience de ce problème et agir en conséquence pour préserver la santé et le bien-être des joueurs. Sinon, le niveau général des compétitions risque d’en pâtir, comme on a pu le constater lors des dernières éditions de la Copa América et de l’Euro.

Articles top

Manchester United Veut Se Séparer d’Antony : Prêt en Vue pour le Brésilien

Au mercato estival de 2022, Manchester United a déboursé...

Koeman Fustige la Gestion de Laporta et Rêve de Revenir au Barça

Le passage de Ronald Koeman à la tête du...

Transfert : L’annonce folle tombe sur Andriy Lunin, il signe en Premier League !

Alors que la présaison a démarré du côté du...

Messi et Garnacho : des tensions qui inquiètent l’Argentine

Cinq jours après la victoire de l'Argentine en Copa...

Racisme : le tweet cash de Demba Ba après la polémique sur Enzo Fernandez

Les réactions autour de la vidéo polémique d’Enzo Fernandez...

Articles en relations